1 / 21
slider mode (21)sheet mode (21)fullscreen mode (21)

 

Marion Vacca

Frontière franco-espagnole, action de blocage filtrant sur l'autoroute A63 par les gilets jaunes

Franco-Spanish border, blocking action filtering on the A63 motorway by yellow vests

→  commander un tirage papier
EN | FR

Mardi soir, 21h, un groupe de gilets jaunes s'est donné RDV à l'entrée de l'autoroute A63 à la frontière franco-espagnole. Une fois les explications données, ils mettent en place un barrage filtrant du côté de l'Espagne vers la France et élèvent les barrières des péage. L'objectif est comme depuis le début, de créer un bouchon côté espagnol pour faire réagir le gouvernement de l'autre côté de la frontière pour qu'ils contactent le préfet en France. Au début, seulement 4 gendarmes étaient présent, puis au fur et à mesure, les renforts sont arrivés, une bonne trentaine de gendarme ont formé une ligne pour commencer à les encercler. Un gilet jaune a décidé de faire avancer les camions d'un coup sur tout les voies, ce qui a surpris les gendarmes qui ont eu du mal à gérer la situation. Cela a pu retarder de 20 à 30 minutes l'évacuation des voies. Une fois les camions sortie, les gendarmes ont fait sortir les gilets jaunes dans le calme.

Tuesday evening, 9pm, a group of yellow vests made an appointment at the entrance to the A63 motorway at the French-Spanish border. Once the explanations have been given, they set up a filtering barrier on the Spanish side towards France and raise the toll barriers. The objective is, as it has been since the beginning, to create a traffic jam on the Spanish side to make the government on the other side of the border react so that they can contact the prefect in France. At first, only 4 gendarmes were present, then as the reinforcements arrived, about thirty gendarmes formed a line to start encircling them. A yellow vest decided to move the trucks all at once on all tracks, which surprised the gendarmes who had difficulty managing the situation. This could have delayed the evacuation of the tracks by 20 to 30 minutes. Once the trucks were out, the police brought out the yellow vests in a calm atmosphere.