1 / 18
slider modesheet modefullscreen mode

 

Maxime Reynie

Têtes de teuf

→  commander un tirage papier

Portraits de manifestants, lors de la Manifestive à Toulouse le 18 mars 2017. Cette marche avait pour but d'interpeler les élus et le public sur l'univers de la FreeParty, des SoundSystems et de dénoncer un amendement de 2001, dit "Mariani", qui prévoit notamment à travers la loi de sécurité quotidienne l'interdiction d'organiser des rassemblements non déclarés de plus de 500 personnes.
Un texte que les organisateurs de ces fêtes libres veulent abroger pour continuer leur mouvement et éviter la confiscation de leur matériel.
A grand renfort de chars, de musique et de bonne humeur, ils ont arpentés les rues de la ville Rose telle une immense famille techno.
Méconnus et souvent décriés, ces fêtards libres ont ainsi pu montrer leur culture et leur pluralité dans la rue.