1 / 14
slider modesheet modefullscreen mode

 

Marikel Lahana

Fictions Aptères

→  commander un tirage papier

Lorsqu'une personne s'offre à nous ne se fictionne-t-elle pas en partie en cloisonnant ce qu'elle souhaite laisser transparaître d'elle-même. De même ne préjugeons-nous pas de cette personne ? Il me semble qu'apprendre à connaître un être c'est s'autoriser à la fictionner et à la re-fictionner à mesure que la vie nous autorise à croiser nos chemins et à approfondir nos rapports. A partir de ce postulat, je m'autorise une vision du portrait assez libre de personnes qui jalonnent ma vie en laissant libre court à l'expression de ma fictionnalisation d'autrui .
Fictions Aptères est une série à la photographie sombre et qui ancre sa réflexion autour de la genèse du relationnel et de la question du portrait. Elle s'organise en séquence de 3 à 5 images, ponctuées de quelques images célibataires. Un être, Nelson, personnage récurrent, ponctue le dispositif mural.
(Cette série à remportée la bourse du Talent en 2008, la Mission jeune artiste MJA en 2009... )