+33 (0)6 77 55 31 65

+52 1 55 64 61 20 76

mahe.elipe[at]gmail.com

bio en

Mahé Elipe est née en 1991 en région Parisienne. Photoreporter basée au Mexique, elle suit ses études à Toulouse, passant d'une Licence en Arts Appliqués, à l'université du Mirail, à une école de Photographie l'ETPA en 2012, lui permettant ainsi d'aiguiser son oeil aux arts visuels.
Membre du studio Hans Lucas depuis 2016 et de Women Photograph depuis 2019, Mahé porte son attention sur des problématiques sociales 
et tente de construire ses images en se nourrissant de la culture de ceux qu'elle rencontre.
Son travail documentaire est majoritairement axé sur la condition humaine avec un intérêt tout particulier pour la place de la femme dans la société. 
Elle a eu l'occasion de compléter sa formation, grâce au Workshop Nikon-Bayeux security in conflict zone en 2018, ainsi qu'à la Masterclass Nikon-NOOR Academy à Budapest la même année. Elle est également l'une des gagnantes de Reuters Photojournalists Grants 2019, ce qui lui a permis de poursuivre un projet à long terme sur les féminicides au Mexique.
Mahé a collaboré avec différents médias tels que Le Monde, Médiapart, Vice, Al Jazeera..
En 2018, son travail photographique a été rendu visible lors de diverses expositions, notamment lors du Festival des nuits de la photographie au Maroc, ainsi qu'au Mexique lors du concours annuel de l'agence photo Cuartoscuro et prochainement programmé en France à Paris dans le cadre des rencontres photographiques du 10ème.

Born in 1991, Mahé Elipe is a French photographer based in Mexico. She completed higher education studies in France with a Licence in applied arts, and at the EPTA school of Photography, where she perfected her visual arts skills. Member of the Hans Lucas studio since 2016, and Women Photograph since 2019, she is attracted by the fusion of social concerns, arts and communication, she uses photography as a way to try and determine where human beings find their place in the society. Her goals as a photojournalist is to ask a lot about the place of the human in society in particular the plaque of women, taking advantage of the medium that photography is. Mahé then builds her images by feeding on the culture of those she knows.
She had the opportunity to complete her training, thanks to the Workshop Nikon-Bayeux security in conflict zone in 2018, as well as the Masterclass Nikon-NOOR Academy in Budapest the same year.
Also she is one of the winner of Reuters Photojournalists Grants 2019, thanks to that she could continued a long terme project about femicide in Mexico.
Mahé collaborated with different media such as Le Monde, 6 Mois, Médiapart, Vice, Aljazeera ?
In 2018, her photographic work was made visible during various exhibitions, notably during the Annecy Lac Photo Festival in France and the Festival of Nights of Photography in Morocco, as well as in Mexico during the annual competition of the Photo Agency Cuartoscuro.

Mahé Elipe

Based in Paris (France)

portfoliorsssee archive

La danse comme école de vie

Le Honduras est un pays considéré comme l'un des plus violent au monde par l'ONU. Ce reportage est réalisé à Tegucigalpa, sa capitale où les ruelles des quartie (...)

Un village sans pères

Quotidien d'une communité de femmes du Honduras, vivant sans hommes et de la culture de la noix de cajou.

Las patronas

Depuis 1995, au Mexique dans l'état de Veracruz, un petit groupe de femmes "Las Patronas" ont pris sur elles de nourrir les migrants d'Amérique Centr (...)

Women BPM

Mexico est depuis quelques années reconnues comme étant l'un des berçaux de la scène électro en passant par des courants reaggeaton et pop. Les djs de toute l' (...)

Marcha de las madres para los desaparecidos

Le 10 Mai, pour la fête des mères au Mexique, les mères de personnes disparues de tout le pays se retrouvent dans la capitale Ciudad de Mexico pour manifester p (...)

Au lendemain du Séisme 8.2 à Juchitan

Reportage sur le premier d'une longue suite tremblement de terre, qui à touché le Mexique en Septembre 2017