1 / 45
slider (45)contact planche (45)fullscreen (45)

 

Léo Pierre

Le vaudou à l'épreuve de notre temps

Voodoo, at the dawn of a new day

→  commander un tirage papier
EN | FR

 Né en Afrique de l'Ouest dans l'ancien royaume de Dahomey (l'actuel Bénin), le vaudou est une religion comptant près de 50 millions de membres à travers le monde. Inquiétantes, intrigantes ou fascinantes, ses pratiques sont le socle d'un patrimoine ancestral riche et bien souvent méconnu.

Dans les rues du Togo, les églises et les mosquées fleurissent un peu partout. Le dimanche, le bruit de la messe attire des centaines de fidèles dont les dons participent à agrandir les lieux de cultes devenus trop petits. À première vue, rien ne laisse imaginer que nous sommes sur la terre du vaudou.

Pourtant, à l'abri des regards, les chants et les incantations ancestrales résonnent toujours. Cachés derrière les murs des couvents, prêtres et prêtresses continuent leurs offices, gardiens d'un patrimoine oral transmis depuis la nuit des temps. 

Bien qu'étant la religion majoritaire du pays, le vaudou semble se faire discret. Symptomatique des pressions qui pèsent aujourd'hui sur ces croyances, l'effacement progressif de l'espace public de ces rites et ces coutumes est pour beaucoup d'adeptes les prémices d'un déclin annoncé. 

Mais comment transmettre ces croyances quand la jeune génération semble les délaisser ? Comment perdurer dans une société en plein changement ? Comment garder une trace de ce patrimoine millénaire dans un monde en quête de modernité ? Autant de questions qui poussent aujourd'hui certains prêtres à repenser l'avenir du vaudou.

Born in West Africa in the former kingdom of Dahomey (now Benin), voodoo is a religion with nearly 50 million members worldwide. Worrying, intriguing or fascinating, its practices are the basis of a rich ancestral heritage that is often little known.
In the streets of Togo, churches and mosques flourish everywhere. On Sundays, the sound of mass attracts hundreds of galvanised faithful whose donations help to enlarge places of worship that have become too small. At first glance, nothing suggests that we are in the land of voodoo.
However, hidden from view, the ancestral songs and incantations still resound. Remaining the majority religion of the country, voodoo is discreet. Hidden by the darkness of the night or behind the walls of convents, voodoo priests and priestesses continue their offices, guardians of an oral heritage handed down since the dawn of time. Symptomatic of the pressure that weighs on these beliefs today, the gradual disappearance of the public space is for many followers the first signs of a predicted decline.
This report is an invitation to discover today's African voodoo, from the complexity of its heritage to the threats hanging over its future.