1 / 85
slider modesheet modefullscreen mode

 

Lionel Fourneaux

Notes de voyage - New York 2015

→  commander un tirage papier

New York est aussi chaotique, bruyante qu'ordonnée sur son plan orthogonal. Hormis les quelques trajets dans un métro brûlant - nous sommes fin juillet et les voies courent juste sous la peau de la rue - je reste en surface à croiser et observer cette foule cosmopolite qui sillonne les rues en un carrousel effréné. Je sens bien que la ville a des plis secrets dans lesquels je n'aurai pas le temps de me glisser, mais j'aime cette errance qui me laisse, le soir venu, un peu ivre, la jambe raide d'avoir trop marché et les pieds noircis de poussière grasse. Interrompant de temps à autre ma progression, je me poste parfois quelques minutes de plus à un carrefour où le reflet du soleil miroitant dans les fenêtres d'une de ces tours de verre épingle sur le trottoir d'éphémères échantillons d'humanité. My skyline.