1 / 41
slider mode (41)sheet mode (41)fullscreen mode (41)

 

Laurent Ferriere

Renaissance d'un race locale : la vache béarnaise

→  commander un tirage papier
EN | FR

Emblème du Béarn , la race de vache Blonde des Pyrénées compte parmi les principales races du sud-ouest de la France avec près de 200 000 individus dans les années 1930. Cette race locale a failli disparaître dans les années 1960.
La fusion de cette population avec la race Garonnaise imposée en 1961 afin de créer la Blonde d'Aquitaine, entraîna l'extinction de la race des Pyrénées en quelques années. Seule une trentaine de vaches et de rares taureaux survivants en vallée d'Aspe et d'Ossau (Béarn) ont permis de relancer la race sous le nom de Béarnaise. Elles ne sont plus que quelques dizaines dans les années 1980.
Aujourd'hui, la race connaît un essor progressif avec plus de 300 vaches et taureaux.
Les vaches Béarnaises sont adaptées à la vie en montagne, aux milieux escarpés et aux pâturages d'altitude où elles ont développé une grande rusticité. Elles sont charpentées, avec des aplombs solides et un avant-train puissant. Leur robe est couleur froment clair à rouge avec le tour des yeux et les muqueuses claires. Les cornes sont très développées en forme de lyre haute et confèrent une esthétique très particulière à ces vaches. La viande réputée pour sa qualité trouve également une filière en cours de développement.
 
 

Emblème du Béarn , la race de vache Blonde des Pyrénées compte parmi les principales races du sud-ouest de la France avec près de 200 000 individus dans les années 1930. Cette race locale a failli disparaître dans les années 1960.
La fusion de cette population avec la race Garonnaise imposée en 1961 afin de créer la Blonde d?Aquitaine, entraîna l?extinction de la race des Pyrénées en quelques années. Seule une trentaine de vaches et de rares taureaux survivants en vallée d?Aspe et d?Ossau (Béarn) ont permis de relancer la race sous le nom de Béarnaise. Elles ne sont plus que quelques dizaines dans les années 1980.
Aujourd'hui, la race connaît un essor progressif avec plus de 300 vaches et taureaux.
Les vaches Béarnaises sont adaptées à la vie en montagne, aux milieux escarpés et aux pâturages d?altitude où elles ont développé une grande rusticité. Elles sont charpentées, avec des aplombs solides et un avant-train puissant. Leur robe est couleur froment clair à rouge avec le tour des yeux et les muqueuses claires. Les cornes sont très développées en forme de lyre haute et confèrent une esthétique très particulière à ces vaches. La viande réputée pour sa qualité trouve également une filière en cours de développement.