1 / 18
slider (18)contact planche (18)fullscreen (18)

 

Lou Camino

Murmures du monde

Whispers of the world

→  commander un tirage papier
EN | FR

« Murmures du monde » émerge alors que nous ne pouvons aller au-delà de 100 km de chez nous, déconfinement progressif oblige. Je rentre juste de trois mois et demi passés en Nouvelle-Zélande. Ses paysages majestueux irriguent les strates supérieures de ma mémoire d'autant plus facilement que, de retour à Paris, j'ai la sensation d'être cloitrée entre les murs de mon appartement. Je repense à ceux de la Caserma Pepe, site militaire abandonné depuis 20 ans sur l'île du Lido de Venise. Une enfilade de pièces vides aux murs blancs travaillés par le temps, aux portes, volets et fenêtres brinquebalants.

Leurs murs se font alors subtilement pages blanches, support de mes tentatives d'évasion et de reconnexion à une nature grandiose fraîchement traversée qui ne demande qu'à remonter à la surface. Des pièces comme autant de boîtes à souvenirs, de portails intérieurs, où extérieur et intérieur fusionnent, où présent et passé s'unissent, où antipodes se croisent, où fini et infini s'inversent, où frontières s'effacent. Une traversée des mondes où tout est remis en perspective, et en premier lieu, la réalité de ce que nous voyons et le sens de nos pérégrinations...

"Whispers of the world" emerges while we cannot go beyond 100 km from home, due to the progressive post-lockdown. I've just returned from three and a half months in New Zealand. Its majestic landscapes irrigate the upper strata of my memory even more easily since, back in Paris, I have the feeling of being enclosed between the walls of my flat. I remember those of Caserma Pepe, a military site that has been abandoned 20 years ago on the Lido Island of Venice, Italy. A string of empty rooms with white walls polished by time, with doors, shutters and windows that flicker.

Their walls then subtly become blank pages, medium for my attempts to escape and reconnect with a grandiose nature freshly experienced and just waiting to come to the surface. Rooms like so many memory boxes, inner portals, where outside and inside merge, where present and past unite, where antipodes cross, where finite and infinity are reversed, where borders fade away. A journey through the worlds where everything is put into perspective, first of all, the reality of what we see and the meaning of our peregrinations...