1 / 51
slider modesheet modefullscreen mode

 

Jessica Valoise

"En Coulisses" avec... Tété

→  commander un tirage papier
EN | FR

« En Coulisses » est une immersion temporaire dans l'univers hors de la scène d'un artiste choisi. Un regard extérieur, porté de l'intérieur, où l'auteure capture des instants, interroge, et répond au questionnement de ce qui fait que l'artiste est ce qu'il est, dans tout sa singulière normalité.

À Montréal, nous avons un dicton : « On ne se prend pas au sérieux mais on fait les choses sérieusement ». Rien ne pourrait mieux définir l'attitude et l'oeuvre de Tété, dont le deuxième album a d'ailleurs fait suite à son séjour ici.

Tété arrive seul avec ses quatre guitares, dans le cadre du Festival Nuits d'Afrique. Nous prenons le chemin de son hôtel, et avant toute chose, l'artiste accorde chacune de ses guitares, dont les cordes ont été détendues avant de prendre l'avion. Le show n'est que demain, mais il faut le faire aussi tôt que possible afin de garantir un bon accordage. Puis direction le site du festival pour une entrevue et saluer les principaux acteurs, dont son président Lamine Touré. Nous ne ferons pas durer la soirée et Tété ira sagement se reposer en vue de la journée chargée du lendemain.

10h. La journée de promotion commence. Tété dégage une simplicité mêlée à un côté taquin, qui me fait penser à l'authenticité d'un enfant. C'est ce qu'on retrouve sur scène. C'est ce qu'on retrouve dans ses écrits. Tété, c'est le conteur dont le personnage principal de ses histoires est lui-même, mais pourrait aussi être chacun d'entre nous. L'art lui a donnée une place dans la société où il n'a pas besoin de se définir. C'est ce qui le rend si universel, c'est ce qui lui donne un public si universel. D'une sérénité apparente, il me confie que tout se déroulant comme prévu, il n'y a pas de raison de stresser. C'est ce que ses vingtaines d'années de carrière lui ont appris, parmi tant d'autres choses, dont l'humilité. Il m'est difficile d'imaginer un Tété autrement que humble, tant il paraît ancré dans ce qu'il est. Et même si il a appris que le succès rassure, il a surtout appris que la vérité créative s'exprime en l'absence d'enjeu.

Quelques heures avant le show, Tété retrouve un vieil ami. De regards malicieux pleins d'affections aux échauffements très sérieux, il est l'heure pour Tété de monter sur scène, jouer rien d'autre que son propre rôle.

Tété apporte sa vérité au monde, celle d'un homme simple qui incarne parfaitement son oeuvre, celle, finalement, du défi de n'être que soi.

« En Coulisses » is a temporary immersion in the universe outside the scene of a chosen artist. An external view, carried from the inside, where the author captures moments, questions and answers the questioning of what makes the artist what he is, in all his singular normality.

In Montreal, we have a saying: "We don't take ourselves seriously but we do things seriously". Nothing could better define Tété's attitude and work, whose second album followed his stay here.

Tété arrives alone with his four guitars, as part of the Festival Nuits d'Afrique. We take the way to his hotel, and above all, the artist tunes each of his guitars, whose strings were relaxed before taking the plane. The show is only tomorrow, but it must be done as soon as possible to ensure a good tuning. Then head to the festival site for an interview and greet the main actors, including its president Lamine Touré. We won't keep the evening going and Tété will rest wisely in preparation for the busy day of the next day.

10h. The promotion day begins. Tété has a simplicity mixed with a teasing side, which reminds me of the authenticity of a child. That's what we find on stage. This is what we find in his writings. Tété is the storyteller whose main character in his stories is himself, but could also be each of us. Art has given him a place in society where he does not need to define himself. That's what makes it so universal, that's what gives it such a universal audience. With an apparent serenity, he tells me that everything is going according to plan, there is no reason to stress. This is what his twenty years of career have taught him, among many other things, including humility. It is difficult for me to imagine a Tété other than humble, so much it seems anchored in what it is. And even if he has learned that success reassures, he has above all learned that creative truth is expressed in the absence of stakes.

A few hours before the show, Tété met up with an old friend. From mischievous glances full of affections to very serious warm-ups, it is time for Tété to go on stage, to play nothing but his own role.

Tété brings his truth to the world, that of a simple man who perfectly embodies his work, that of, ultimately, the défi de n'être que soi.