1 / 23
slider mode (23)sheet mode (23)fullscreen mode (23)

 

Johan Morin

bain de forêt

FOREST BATH

→  commander un tirage papier
EN | FR

Cette série, je l'ai rêvé et créé comme une balade en forêt - pour partager et retranscrire cette sensation de bien-être, d'apaisement, de ressourcement que j'ai moi-même ressenti lors de mes voyages dans les Vosges, la Forêt Noire et les Cévennes.

Parmi le Peuple qui se tient debout, c'est un véritable voyage multi-sensoriel qui nous est offert. Par là-même, le bain de forêt créé un pont entre nous et le vivant.
Il nous invite à nous reconnecter à nos sens - regarder, sentir, écouter, toucher, même goûter.
Si la vie est une expérience des sens, le bain de forêt nous ramène au réel, au vrai.

Le temps prend une toute autre dimension, c'est un contre-pied à la frénésie quotidienne et au monde numérique. Ces espaces de beauté et de silence se font de plus en plus rares et difficiles à trouver. La tranquillité est devenue un luxe.
La majorité d'entre nous, vivant en ville, ne prend plus le temps de se connecter à la nature - ne connaît plus le délice de ces espaces-temps sans aucun bruit humain.

En allant à la rencontre de ces espaces préservés, c'est non seulement une reconnexion à la nature qui s'opère, mais aussi une reconnexion à soi-même - un voyage dans tous ses états : réel et imaginaire - sensoriel, intérieur - physique et intuitif - tangible et subtil.

I dreamt and created this series as a walk in the forest - to share and transcribe this feeling of well-being, of appeasement, of rejuvenation that I myself felt during my travels in the Vosges, the Black Forest and the Cévennes.

Among the People who stand on their own two feet, it is a true multi-sensory journey that is offered to us. In this way, bathing in the forest creates a bridge between us and the living.
It invites us to reconnect with our senses - looking, smelling, listening, touching, even tasting.
If life is an experience of the senses, forest bathing brings us back to the real, the true.

Time takes on a whole new dimension; it is a counterbalance to the daily frenzy and the digital world. These spaces of beauty and silence are becoming increasingly rare and difficult to find. Tranquility has become a luxury.
The majority of us, living in cities, no longer take the time to connect with nature - no longer experience the delight of these spaces-time without any human noise.

By going to meet these preserved spaces, it is not only a reconnection to nature that takes place, but also a reconnection to oneself - a journey in all its states: real and imaginary - sensory, inner - physical and intuitive - tangible and subtle.