1 / 36
slider (36)contact planche (36)fullscreen (36)

 

Julien Hazemann

Le facteur du bout du monde

→  commander un tirage papier

Tout au nord de l?Europe, il y a des îles qui sont comme des alpes qui plongeraient dans l?Océan. Le climat des îles Lofoten est doux, mais en hiver la nuit dure plusieurs semaines et les vents du large balaient tout, laissant à peine pousser quelques arbres. Et vivre quelques hommes.
 
Ce n?est pas pour les terres qu?ils se sont installés ici, il n?y a presque pas d?agriculture. C?est pour ce qu?il y a dans les mers. Les habitants des Lofoten sont des pécheurs éparpillés le long des fjords. C?est sur les bateaux qu?ils ont apprit à vivre ensemble. A terre, les maisons sont éparpillées dans la nature. Les gens ont appris à négocier avec l?isolement et la solitude. En intimité avec les paysages.
 
Entre chaque maison, en hiver, il y a des étendues blanches. De la distance. Et des routes. Entre les gens, les relations sont rares, éloignées, mais d?autant plus fortes. Les liens sont fait de petites choses, de petits métiers. Un facteur, par exemple.
 
Bjorn, le facteur des Lofoten. Il est né aux Lofoten. A à sa façon il raconte les îles. Il raconte les relations entre les gens. Comment les hommes s?organisent. Il est un des maillons de leur organisation. Il les  relie entre eux, et avec le reste du monde.
 
Parfois certains ne voient personne pendant plusieurs jours, surtout les vieux. Il n?y a que Bjorn qui leur apporte le courrier, les journaux et de petits services. Il boit un café chez eux, ils se racontent les évènements de la semaine, les passages de rennes, les histoires de voisins. Faire société, créer du lien social, ça commence un peu par savoir ce qui se passe chez les autres?
 
A travers le sillage que trace la tournée de Bjorn, c?est la société des Lofoten qui se dessine. C?est un territoire qui n?est pas que naturel, mais également humain. C?est une affaire de service public, bien-sur. Mais c?est plus que ça. Depuis quinze ans, Bjorn passe du temps avec tous ces gens. Il est entré dans leur vie, il fait un peu partie de la famille.
 
Bjorn est né aux Lofoten. Il connaît les gens des Lofoten, il fait partie de leur vie. Chaque jour, il repart en balade. Il revient les voir. Il roule à travers des paysages qu?il connaît par c?ur. Mais qui, d?un nuage à un rayon de soleil ne sont jamais les mêmes. Pour Bjorn, c?est tout le temps jour de fête. Le facteur le plus heureux du monde.