1 / 32
slider modesheet modefullscreen mode

 

Jonathan Fontaine

Sécheresse en Ethiopie, le déclin des tribus pastorales

→  commander un tirage papier
EN | FR

La corne africaine fait actuellement face à sa troisième année de sécheresse. Le phénomène climatique El Nino a touché violemment les populations rurales en 2015 et 2016. En 2017, seulement 15 % des pluies attendus sont tombées plongeant les régions pastorales du Sud comme le Borana et la région Somali dans une grave crise économique et alimentaire qui pourrait mener à la famine. Avec l'absence de verdure, le bétail meurt tous les jours parmi les tribus. Les familles voient leur économie disparaître et ne peuvent plus acheter les aliments de base. Le marché du bétail s'est effondré en perdant 80 % de sa valeur. Cette sécheresse plonge ces tribus du Borana dans une extrême pauvreté causant des problèmes de malnutrition fréquent. La plupart des familles ne se nourrissent qu'une fois par jour avec du maïs le soir et une tasse de thé le matin. Ces conditions déjà très difficiles s'amplifient par les kilomètres parcourus des femmes et leurs enfants pour trouver des points d'eau boueux, non potables et nuisibles pour la santé. Dans la corne d'Afrique 13 millions de personnes sont concernés par la crise alimentaire et 5,7 millions en Ethiopie.


Ethiopia is facing its third year of drought and the pastoral communities are the most affected. The pastoral tribes of Borena zone in Oromia are on the edge of a famine. The life conditions are very hard especially for women who have to walk for hours to find dirty water in ponds. The families do their best to find food for the cattle but they die everyday of hunger. The drought is affecting deeply the pastoral economy, now the tribes in Borena can't afford to buy food anymore, they only drink a cup of tea in the morning and some maize in the the evening. Malnutrition and hunger is now part of the daily life. The tribe of Borena will face famine if the drought continues . In the horn of Africa, 13 millions people are affected by the the food crisis caused the climate change and 5, 7 millions people in Ethiopia.