1 / 38
slider mode (38)sheet mode (38)fullscreen mode (38)

 

Hugo Passarello

Iraq: The reconstruction of the Christian city of Qaraqosh

Iraq: The reconstruction of the Christian city of Qaraqosh

→  commander un tirage papier
EN | FR

During the battle for Mosul, the Iraqi armed forces retook on October 2016 the Christian city of Qaraqosh, in the Nineveh plains, controlled for over two years by the jihadist group Islamic State. Most of the habitants fled to Iraqi Kurdistan. The city was pillaged and partially destroyed by the jihadists and the combats with the Iraqi army.
The work of Father Georges Jahola, who compiled a detailed report of every house in the city, was vital for the planning of the reconstruction of the Qaraqosh.
Lors de la bataille de Mossoul, les forces armées irakiennes ont repris en octobre 2016 la ville chrétienne de Qaraqosh, dans les plaines de Ninive, contrôlée depuis plus de deux ans par le groupe djihadiste Etat islamique. La plupart des habitants ont fui au Kurdistan irakien. La ville a été pillée et partiellement détruite par les djihadistes et les combats avec l'armée irakienne.
Le travail du père Georges Jahola, qui a compilé un rapport détaillé de chaque maison de la ville, a été vital pour la planification de la reconstruction du Qaraqosh.
 

During the battle for Mosul, the Iraqi armed forces retook on October 2016 the Christian city of Qaraqosh, in the Nineveh plains, controlled for over two years by the jihadist group Islamic State. Most of the habitants fled to Iraqi Kurdistan. The city was pillaged and partially destroyed by the jihadists and the combats with the Iraqi army.
The work of Father Georges Jahola, who compiled a detailed report of every house in the city, was vital for the planning of the reconstruction of the Qaraqosh.
Lors de la bataille de Mossoul, les forces armées irakiennes ont repris en octobre 2016 la ville chrétienne de Qaraqosh, dans les plaines de Ninive, contrôlée depuis plus de deux ans par le groupe djihadiste Etat islamique. La plupart des habitants ont fui au Kurdistan irakien. La ville a été pillée et partiellement détruite par les djihadistes et les combats avec l'armée irakienne.
Le travail du père Georges Jahola, qui a compilé un rapport détaillé de chaque maison de la ville, a été vital pour la planification de la reconstruction du Qaraqosh.