1 / 26
slider mode (26)sheet mode (26)fullscreen mode (26)

 

sophie pasquet

Mères solos et loi travail (loi El Khomri)

→  commander un tirage papier

Les femmes représentent 85% des familles monparentales. Leur revenu chute en moyenne de 20% après une séparation (3% pour les hommes) alors qu'elles se retrouvent seules à gérer le quotidien de leurs enfants dans 76% des cas. Toutes les mères seules connaissent la tension entre la nécessité d'aller travailler et le besoin de savoir ses enfants en sécurité pendant ce temps-là. Le dilemne est encore pire pour les mères solos qui travaillent en dehors des classiques 9h-18h car les structures de garde sont plus rares et plus onéreuses.
Elles seront encore plus fragilisées par la nouvelle loi Travail (ou loi El Khomri) qui prévoit des possibilités de changements de plannings à la dernière minute, la moindre rémunération des heures supplémentaires, des temps partiels morcellés, la priorité donnée aux accords d'entreprise sur le code du travail. Eloignées des syndicats, à la merci du moindre grain de sable dans leur organisation, elles mettent en place des systèmes de débrouilles s'appuyant sur différents systèmes de solidarités (famille, amis, ex, voisins, crèches ouvertes 24/24...). Pendant deux mois, je me suis immergée dans leur quotidien. Réveil des enfants à trois heures du matin pour être sur la chaîne de montage à 4 heures... Bienvenue chez ces femmes étonnantes que l'on n'entend jamais, remplies d'énergie, devenues des championnes de l'anti panique et de la vie décalée.