1 / 36
slider (36)contact planche (50)fullscreen (36)

 

Arnaud Finistre

Les vignerons face au gel

Winegrowers face the frost

→  commander un tirage papier
EN | FR

Après trois nuits de lutte contre le gel, les vignerons de Côte-d'Or ont tout perdu ou presque. Rares sont les pieds de vignes de chardonnay qui n'ont pas succombé aux températures négatives des dernières nuits. Particulièrement impactés, les villages de la côte des blancs (Meursault, Saint Aubin, Corton, Chassagne et Puligny Montrachet) risquent de connaître une année blanche tant les dégâts causés par le gel sont importants. Partout les jeunes bourgeons ont grillé sous l'effet du froid. Les bougies allumées à raison de 200 à 400 par hectare et autres éoliennes n'auront servi à rien ou presque. C'est toute une région viticole qui se réveille avec la gueule de bois. Face à cette catastrophe sans précédent, le gouvernement a décidé d'activer le régime de calamité agricole.

After three nights of fighting the frost, the winegrowers from Côte d'Or have lost almost everything. Rare are the Chardonnay vines that have not suffered from the negative temperatures of the last few nights. The villages of the Côte des Blancs (Meursault, Saint Aubin, Corton, Chassagne and Pulligny Montrachet) are particularly affected and risk having a blank year due to the extensive damage caused by the frost. Everywhere, the young buds have burned under the effect of the cold. The candles lit at a rate of 200 to 400 per hectare and other wind turbines were almost useless. It is a whole wine region that wakes up with a hangover. Faced with this unprecedented disaster, the government has decided to activate the agricultural disaster regime.