1 / 31
slider (31)contact planche (31)fullscreen (31)

 

Valentino BELLONI

Les observateurs citoyens du littoral morbihannais

The citizen observers of the Morbihan coastline

→  commander un tirage papier
EN | FR

Le littoral est un espace naturel sensible, soumis à l'érosion et au risque de submersion marine. Des phénomènes aggravés par l'activité humaine et le changement climatique. L'aménagement de nos rivages, toujours plus attractifs, concerne aussi bien les pouvoirs publics que les citoyens. Trouver des solutions durables à cette problématique souvent controversée est un enjeu majeur pour notre société.

L'Observatoire Citoyen du Littoral Morbihannais (OCLM) permet de réunir autour d'un même territoire tous les acteurs de cette thématique : citoyens, politiques et scientifiques. Créé en 2016 sous l'impulsion du Laboratoire Géosciences Océan à Vannes, cet observatoire est unique en France. Il propose aux citoyens de participer à la recherche en collectant régulièrement des données sur le terrain. Les « éco-volontaires » réalisent des mesures en autonomie : avancée ou recul de la végétation, perte ou gain de sable, effets d'un nouvel aménagement, etc. Ces précieuses informations, transmises au laboratoire et traitées en complément de leurs relevés scientifiques, permettent une meilleure connaissance de la dynamique naturelle d'une plage. L?aménagement du littoral est alors appréhendé d'une façon « éco-logique ». Les scientifiques préconisent des aménagements, les citoyens s'emparent de la problématique et les pouvoirs publics, mieux informés, prennent les décisions.

Aujourd'hui très sollicités, les scientifiques de l'observatoire veulent s'étendre à tout le territoire français. En effet, les collectivités territoriales cherchent des solutions pour préparer  les zones sensibles à la montée des eaux. Dans le contexte d'une nouvelle loi « climat et résilience » cette initiative fait sens : elle prend acte d'une problématique, y implique les citoyens et propose des solutions.

 

The coastline is a sensitive natural space, subject to erosion and the risk of marine submersion. These phenomena are aggravated by human activity and climate change. The development of our ever more attractive shores concerns both public authorities and citizens. Finding sustainable solutions to this often controversial issue is a major challenge for our society.
The Observatoire Citoyen du Littoral Morbihannais (OCLM) brings together all the actors of this theme around the same territory: citizens, politicians and scientists. Created in 2016 under the impetus of the Geosciences Ocean Laboratory in Vannes, this observatory is unique in France. It offers citizens to participate in research by regularly collecting data in the field. The "eco-volunteers" carry out measurements independently: advance or retreat of vegetation, loss or gain of sand, effects of a new development, etc. This valuable information, transmitted to the laboratory and processed in addition to their scientific surveys, provides a better understanding of the natural dynamics of a beach. The development of the coastline is then apprehended in an "eco-logical" way. Scientists recommend developments, citizens take up the issue and public authorities, better informed, make decisions.
Today, the scientists of the observatory are very much in demand and want to extend their work to the entire French territory. Indeed, local authorities are looking for solutions to prepare sensitive areas for rising waters. In the context of a new "climate and resilience" law, this initiative makes sense: it takes note of a problem, involves citizens and proposes solutions.