1 / 14
slider (14)contact planche (14)fullscreen (14)

 

Sandra Fastre

Quel futur pour le pavillon Nanta de la Grave - Toulouse ?

What future for the Nanta de la Grave - Toulouse pavilion?

→  commander un tirage papier
EN | FR

Depuis des mois, un gros chantier a démarré dans le quartier de Saint Cyprien avec la destruction des anciens bâtiments de l'hôpital La Grave ainsi que le centre Claudius Regaud. Le futur paysage urbain sera proposé par Kaufman and Broad avec quatre bâtiments : ensemble hôtelier de luxe 4 étoiles, des logements privés de standing, des logements privés à prix maîtrisés et 80 logements sociaux. Sauf qu'il y a aussi un pavillon appelé Nanta qui accueille depuis 14 ans des personnes en situation de précarité et des associations n'ayant pas de locaux pour se réunir. Fin Janvier 2021, un procès doit avoir lieu, malgré les engagements de la mairie d'accepter l'occupation des locaux et le relogement sur le même site, pour statuer de l'expulsion des habitant(e)s du pavillon qui répond à une urgence sociale vu la situation sanitaire pour les plus précaires. Quel futur doivent-ils envisager ? Un concert de soutien a été organisé par le centre installé dans ce pavillon et le Droit Au Logement (DAL 31) pour alerter d'un devenir compromis.

For months, a major project started in the district of Saint Cyprien with the destruction of the old buildings of the La Grave hospital as well as the Claudius Regaud center. The future urban landscape will be proposed by Kaufman and Broad with four buildings: 4-star luxury hotel complex, luxury private accommodation, private accommodation at controlled prices and 80 social housing units. Except that there is also a pavilion called Nanta which has been welcoming people in precarious situations for 14 years and associations that do not have premises to meet. At the end of January 2021, a trial must take place, despite the town hall's commitments to accept the occupation of the premises and the rehousing on the same site, to rule on the eviction of the inhabitants of the pavilion who respond to a social emergency given the health situation for the most precarious. What future should they envision? A support concert was organized by the center installed in this pavilion and the Droit Au Logement (DAL 31) to warn of a compromise.