1 / 36
slider (36)contact planche (44)fullscreen (36)

 

Lilian Cazabet

La bergère et son troupeau

The sheperd and her flock

→  commander un tirage papier
EN | FR

La bergère presse fermement les mamelles de la brebis devant elle, et projette le lait dans un seau de métal. Elorri Aizager a 28 ans et est venue de Bayonne au Pays-Basque, pour s'installer dans les Pyrénées françaises à 1600 mètres d'altitude. Sur son dos, installé dans un porte-bébé, les grands yeux d'Haritz observent la scène. Mamelle droite, mamelle gauche, nouvelle brebis. Elorri est productrice agréée biologique et fabrique du fromage qu'elle revend à Bayonne. Bubu, son compagnon électricien, est venu lui prêter main forte. Sa barbe brune contraste avec son sourire lumineux. Il est dix-neuf heures, les cloches et les bêlements concurrencent le rock basque qui sort d'une petite enceinte portable. Vue sur leur estive et l'ombre des montagnes qui grandit, ils procèdent à la deuxième traite de la journée. L'été, la famille entière vient garder le troupeau. Leur premier enfant, la petite Aintzane, tape ses bottes sur les barrières de métal qui délimitent le box des brebis. Visage encadré par sa frange blonde, elle grimpe avec agilité sur les barres et crie en basque « chaudi, chaudi ! » (« allez ! ») aux brebis pour qu'elles avancent dans la zone de traite. Un peu plus haut, sur la crête de la montagne, son oncle Ibai gère le troupeau des brebis taries avec l'aide de son patou.

Texte par Jeanne Fourneau

The shepherdess firmly presses the udders of the ewe in front of her and throws the milk into a metal bucket. Elorri Aizager is 28 years old and has come from Bayonne in the Basque Country to settle in the French Pyrenees at an altitude of 1600 metres. On her back, installed in a baby carrier, Haritz's big eyes are watching the scene. Right udder, left udder, new ewe. Elorri is a certified organic producer and makes cheese which she sells in Bayonne. Bubu, her fellow electrician, has come to lend her a hand. His brown beard contrasts with his bright smile. It is nineteen o'clock in the evening, bells and bleats compete with the Basque rock coming out of a small portable speaker. With a view of their summer pasture and the growing shadow of the mountains, they proceed with the second milking of the day. In the summer, the whole family comes to look after the herd. Their first child, little Aintzane, taps her boots on the metal fences that delimit the sheep pen. Her face framed by her blond fringe, she nimbly climbs the bars and shouts in Basque "chaudi, chaudi! "("go!") to the sheep to make them move forward into the milking area. A little further up, on the mountain ridge, her uncle Ibai manages the flock of dry ewes with the help of his patou.