1 / 25
slider mode (25)sheet mode (25)fullscreen mode (25)

 

Guillaume Nédellec

FRANCE - PHOTOMONTAGE CREATIF SUR LA NOTION DE CONFINEMENT

FRANCE - CREATIVE PHOTOMONTAGE ON THE NOTION OF CONTAINMENT

→  commander un tirage papier
EN | FR

Mars 2020. Le Covid-19 s'est installé en Europe, obligeant les gouvernements à prendre des mesures de confinement de la population. Jusque-là, le monde nous paraissait vaste et notre liberté de mouvement sans véritablement de limite. Et puis brusquement, il s'est amoindri. Désormais, les frontières étaient celles du foyer et du kilomètre alentour.

Ayant pour habitude d'aller tout chercher à l'extérieur - le travail, la nourriture, les loisirs, le lien social - ce confinement nous a obligé à rester à l'intérieur : à l'intérieur de notre lieu de vie, à l'intérieur de notre famille, à l'intérieur de nos livres et surtout à l'intérieur de nous-mêmes. Et là, soudainement, le monde s'est finalement élargi.

Intérieur/Extérieur raconte l'histoire d'un monde en expansion, au-delà ce que l'on peut regarder avec les yeux - fenêtre sur l'extérieur, enrichi de ce que l'on peut voir avec le coeur - fenêtre sur l'intérieur. En somme, deux réalités qui s'entremêlent.

Le vide extérieur étant essentiellement synonyme d'angoisse, j'ai souhaité parler du trop-plein intérieur en utilisant la surimpression pour créer des images plus proches de la poésie que du réel et montrer une autre facette du confinement : la connexion au monde intérieur, synonyme d'espoir.

March 2020. Covid-19 moved to Europe, forcing governments to take measures to contain the population. Until then, the world seemed vast and our freedom of movement seemed limitless. Then suddenly it became less so. From then on, the boundaries were those of the home and the surrounding mile.

Being used to looking for everything outside - work, food, leisure, social ties - this confinement forced us to stay inside: inside our living space, inside our family, inside our books and, above all, inside ourselves. And there, suddenly, the world finally widened.

Inner/Outer tells the story of an expanding world, beyond what we can see with our eyes - window to the outside, enriched by what we can see with our heart - window to the inside. In short, two intertwined realities.

The outer emptiness being essentially synonymous with anguish, I wanted to talk about the inner overflow by using superimposition to create images closer to poetry than to reality and to show another facet of confinement: the connection to the inner world, synonymous with hope.