1 / 51
slider modesheet modefullscreen mode

 

Valentine Zeler

Pour ne jamais oublier

To never forget

→  commander un tirage papier
EN | FR

Ils sont des milliers à se fondre dans ce décor de guerre. Amoureux d'histoire, passionnés de vieilles voitures ou sur les traces de leurs ancêtres, ces hommes et femmes venus des 4 coins du monde ont rejoué le débarquement de Normandie pour le 75ème anniversaire. Ils sont chaque année plus nombreux à traverser villes et plages chargées d'histoires à bord de voitures d'époque et habillés à l'ancienne.
Qu'ils soient militaires, sapeur-pompier, responsable de magasin, agent logistique, conducteur de poids lourd, couvreur ou développeur web, ils ont entre 20 et 60 ans, sont Français, Belges ou Américains et viennent ici pour "conserver le devoir de mémoire", "rendre hommage à tous ses jeunes venus mourir sur nos plages", "présenter le plus fidèlement possible la vie des hommes", "remercier les vétérans" et "commémorer le sacrifice de tous ces hommes qui nous ont libérer". Ils viennent ici pour "ne jamais les oublier". 

Par leur acte, la mémoire ne reste plus seulement dans les bâtiments des villes, le sable des plages ou dans les paysages déformés par la guerre, elle se transmet de générations en générations et perdure dans le temps.
A travers des scènes de reconstitution surréalistes, l'histoire se rejoue pour ne pas se répéter.

Thousands of them blend into this war setting. History lovers, lovers of old cars or following in the footsteps of their ancestors, these men and women from the 4 corners of the world have replayed the Normandy landing for the 75th anniversary. More and more of them cross cities and beaches each year, full of history, in vintage cars and dressed in old-fashioned clothes.
Whether they are military, firefighters, store managers, logistics agents, truck drivers, roofers or web developers, they are between 20 and 60 years old, are French, Belgian or American and come here to "preserve the duty of memory", "pay tribute to all the young people who came to die on our beaches", "present as faithfully as possible the lives of men", "thank veterans" and "remember the sacrifice of all those men who freed us". They come here to never forget them.

Through their actions, memory no longer remains only in city buildings, on beaches or in landscapes distorted by war - it is transmitted from generation to generation and lasts over time.
Through surrealist reconstruction scenes, history is replayed so as not to be repeated.