1 / 15
slider modesheet modefullscreen mode

 

Valentine Zeler

Des entorches et des hommes

Torches and men

→  commander un tirage papier
EN | FR

Depuis près de quatre cent ans, c est dans le sud de la France que se déroule le carnaval le plus long du monde. Entre janvier et mars, la ville de Limoux vit au rythme de la musique traditionnelle sur laquelle défilent « Fecos » et « Goudils » (personnes masquées). Ici, on se transmet la passion de père en fils. Toutes les générations se réunissent autour de cet événement qui nécessite plusieurs mois de préparation. 
En ce froidr samedi d hiver, l odeur de la résine embaume l entrepôt où se préparent secrètement les « entorches ». La fumée, traversée par le soleil imprègne le lieu d une ambiance presque religieuse. Les hommes ne sont plus que des ombres qui semblent se fondre derrière cette brume épaisse. Rire et bonne humeur se mêlent à la confection.
C est le moment de se retrouver entre amis de longue date, réunis par la même passion : le carnaval. Résine, frison et papier sont utilisés pour la confection des flambeaux qui seront allumés lors du défilé des carnavaliers. D un air enjoué, la quinzaine d hommes s active pour préparer les torches dans une ambiance festive, avant de pouvoir profiter de l apéro et des spécialités locales. 
Déjà les fécos affichent un large sourire en évoquant la sortie de leurs bandes respectives.
 

For nearly four hundred years, the longest carnival in the world has been held in the south of France. Between January and March, the city of Limoux lives to the rhythm of traditional music to which "Fecos" and "Goudils" (masked people) march. Here passion is passed down from father to son. All generations gather around this event which requires several months of preparation. 
In this cold Saturday winter, the smell of resin smells in the warehouse where the "torches" are secretly prepared. The smoke, crossed by the sun, permeates the place with an almost religious atmosphere. The men are no more than shadows that seem to melt behind this thick fog. Laughter and good humour mingle in the making.
It's time to get together with old friends, united by the same passion: carnival. Resin, Frisian and paper are used to make the torches that will be lit during the carnival parade. With a playful air, the fifteen men are active to prepare the torches in a festive atmosphere, before being able to enjoy the aperitif and local specialities. 
Already the fécos show a broad smile by evoking the exit of their respective bands.