1 / 20
slider mode (20)sheet mode (28)fullscreen mode (20)

 

Pascal Sonnet

John's Boxing Gym

John's Boxing Gym

→  commander un tirage papier
EN | FR

La boxe est un sport qui fascine ou qui dérange mais qui ne laisse personne indifférent.
Fascinant pour certains de par le sacrifice et le dépassement de soi de ces sportifs, mais aussi dérangeant pour d'autres du fait de la brutalité qu'elle véhicule.
Au delà de la compétition et du combat devant un public averti, c'est avant tout l'ambiance de la salle d'entraînement qui m'attire. Cet univers où les boxeurs viennent apprendre auprès de leur coach toute la technique nécessaire à la réalisation de leur rêve.
C'est donc tout naturellement que je suis allé à la rencontre de ces hommes et femmes dans un club de boxe authentique, le « John's Boxing Gym » qui a bien voulu m'accueillir en janvier 2017.
Depuis 35 ans cette salle est un havre pour les jeunes boxeurs du Bronx. De nombreux vainqueurs du Golden Glove y ont été formés. Amateurs et professionnels, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, s'y entraînent tous les jours de la semaine.
C'est dans cette salle, aux vieux murs de briques recouverts d'affiches et de drapeaux des différents pays d'origines de ces boxeurs, au milieu des « rings » vieillissants et des sacs de frappe réparés au « strong tape », que j'ai réalisé cette série d'images dans une ambiance accueillante et fraternelle.

 

Boxing is a sport that either fascinates or puts one off, but leaves no one indifferent.
Fascinating because while the boxer accepts a form of self-sacrifice and limit-pushing unique to this sport, the
spectator can respond uncomfortably to its brutality.
What interests me lays behind the spectacle of combat before an enthusiastic audience: the atmosphere of the
training gym, this closed universe where men, and more rarely women, submit to the demands and advice of a coach in the quest of an impossible dream.
It was therefore, naturally, at John's Boxing Gym in the Lower Bronx borough of New York that I discovered this world of boxers in training, who accepted my presence, mainly during the month of January 2017.
This gym has been a mecca for young boxers for over 35 years, where a number of Golden Glove champions have trained here. Professionals and amateurs, men and women, young and old, frequent this location seven days a week.
It is in this space, with its aging brick walls decorated with flags and posters of the very various countries of origin of
these participants, with its rings showing well the signs of age and its worn boxing bags held together with tape that
I made this series, with the warm and generous accord of these many strivers.