+33 (0)6 29 62 71 48

loisy.gabriel[at]gmail.com

bio en

Né à Épinal, dans l'Est de la France, en 1984, Gabriel Loisy se passionne pour le monde de l'image depuis son enfance. Après des études dans l'industrie, il choisit de se lancer dans la photographie de rue. Il commence à documenter des sujets relevant de l'exclusion sociale, notamment sur le regard des passants face aux SDF dans les rues de Nancy (Lorraine, France).
En 2009, une rencontre avec la fondation PARADA (accompagnant les enfants des rues par les arts du cirque) change sa vie : il quitte la France pour Bucarest. Il y retrouve le phénomène d'exclusion amplifiée chez les enfants des rues de la capitale roumaine. Il vivra en immersion plus d'un an à leurs côtés pour partager leur quotidien. Son témoignage est retracé dans un livre intitulé « STRADA BUCUR », qui signifie « rue de la joie » en roumain.
Depuis son retour en France en 2011, Gabriel réalise des reportages et des photos d'actualités en indépendant et également des portraits en commandes pour la presse. Certains sujets le conduisent à l'étranger comme à Istanbul ou dans le nord de Italie. Aujourd'hui installé sur le territoire du Grand Est, il s'intéresse de près à l'actualité, aux évolutions et au patrimoine culturel et historique de la région.
La photographie est pour lui un prétexte pour découvrir l'Autre. Gabriel nous invite à le suivre dans ses rencontres, sachant trouver la bonne distance. Il travaille actuellement sur un projet de reportage au long cours avec un jeune homme en situation de handicap dans la région de Toulouse.
Gabriel Loisy est également graphiste et webdesigner indépendant. Il est membre du studio Hans Lucas depuis juillet 2017.

Born in Épinal, in the East of France, in 1984, Gabriel Loisy has been passionate about the world of images since his childhood. After studying in the industry, he chose to pursue street photography. He began to document subjects related to social exclusion, in particular the way passers-by look at the homeless in the streets of Nancy (Lorraine, France).
In 2009, a meeting with the PARADA foundation (accompanying street children through circus arts) changed his life: he left France for Bucharest. He finds there the phenomenon of increased exclusion among street children in the Romanian capital. He will live in immersion for more than a year with them to share their daily lives. His testimony is recounted in a book entitled "STRADA BUCUR", which means "street of joy" in Romanian.
Since his return to France in 2011, Gabriel has been producing independent news reports and photos as well as portraits commissioned for the press. Some subjects take him abroad, such as Istanbul or northern Italy. Now living in the Far East, he is closely interested in the current events, developments and cultural and historical heritage of the region.
Photography is for him a pretext to discover the Other. Gabriel invites us to follow him in his encounters, knowing how to find the right distance. He is currently working on a long-term reporting project with a young man with a disability in the Toulouse region.
Gabriel Loisy is also a freelance graphic designer and web designer. He has been a member of the Hans Lucas studio since July 2017.

Gabriel Loisy

Based in Epinal (France)

tearsheet

LA CROIX

25 octobre 2019

LE PÉLERIN - Enquête

Reportage pour LE PÉLERIN - Le 30 Mai 2019

LE PÉLERIN - Enquête

Reportage pour LE PÉLERIN - Le 30 Mai 2019

LE PÉLERIN - Enquête

Reportage pour LE PÉLERIN - Le 30 Mai 2019

LE PÉLERIN - Enquête

Reportage pour LE PÉLERIN - Le 30 Mai 2019

PHOSPHORE

Reportage pour PHOSPHORE - Les défis du bois 3.0, ENSTIB 15 mai 2019

PHOSPHORE

Reportage pour PHOSPHORE - Les défis du bois 3.0, ENSTIB 15 mai 2019

PHOSPHORE

Reportage pour PHOSPHORE - Les défis du bois 3.0, ENSTIB 15 mai 2019

Pèlerin magazine

Rubrique "ça marche". Une école pionnière du sans portable.

Pèlerin magazine

Quand les fidèles portent la Parole

Die Zeit - Vittel

Parution dans l'hebdomadaire allemand d'information et d'analyse politique DIE ZEIT

Micro-trottoir - Phosphore

Deux doubles pages de portraits pour Phosphore / novembre 2017

Micro-trottoir - Phosphore

Deux doubles pages de portraits pour Phosphore / novembre 2017