1 / 17
slider modesheet modefullscreen mode

 

Guillaume Chauvin

Mention rien

→  commander un tirage papier

Chaque année, le magazine Paris Match organise un Grand Prix du Photoreportage Étudiant. Les images primées font l?objet d?une publication dans ses pages et leurs auteurs sont dotés d?une bourse de 5000 euros. Lors de la remise solennelle du Grand Prix 2009 à la Sorbonne, les lauréats Guillaume Chauvin et Rémi Hubert mettent l?hebdomadaire devant ses propres contradictions en dévoilant leur mystification : « Nous avons construit des mises en scènes sur des codes photographiques reconnus et proposons ici une interprétation de la réalité, construite, maîtrisée, au même titre que photographie et information interprètent des réalités. Nous tenons ainsi à souligner que le faux ne s'oppose pas au vrai, mais qu'il permet de faire émerger les mécanismes du discours. Notre démarche, en tant que faiseurs d'images, est une tentative de remise en question des rouages d'un discours médiatique qui a pour ingrédients la complaisance et le voyeurisme dans la représentation de la détresse. Grâce au Grand Prix Paris Match, nous souhaitons donc éveiller les consciences sur la fragilité, la force et l'ambiguïté des images d?information. Nous tenons à affirmer pour conclure que la photographie est pour nous une subjectivité qui se doit d'être responsable. »
S'en suivirent alors polémiques, scandales et bons souvenirs ? mais aussi la publication de l?ouvrage Aucun détour ne ment aux éditions Allia.