1 / 45
slider mode (45)sheet mode (45)fullscreen mode (45)

 

Aurélia Frey

Qhapaq Ñan, le chemin des messagers incas

The Qhapaq Ñan, The Way of the Incas Messengers

→  commander un tirage papier
EN | FR

Durant quatre mois, nous sommes partis en Amérique latine, avec un journaliste et un réalisateur. Notre chemin suivait les traces des messagers incas disparus depuis des siècles, dans un parcours traversant la cordillère des Andes et reliant l'Equateur, le Pérou et la Bolivie.
Nous arrêtant au hasard des rencontres, au gré de la route, nous avons eu l'occasion de découvrir des endroits insolites et isolés. J'ai alors photographié des villages reculés, des paysages où l'Homme semble englouti par les parois rocheuses de monts presque vivants.
De ces espaces traversés, tous différents, j'ai ramené des images éparses, fragments capturés par l'appareil photographique. Ces photographies à priori très diverses, tous ces moments volés à la fuite du temps, nous parlent pourtant d'un même monde, un monde en suspens où les espaces vides se superposent à l'infini. Dans chaque lieu, dans chaque objet, j'ai en effet retrouvé le même poids des choses : celui du silence.

For four months, we went to Latin America, with a journalist and a director. Our journey followed in the footsteps of the Incas messengers who had been missing for centuries, on a journey across the Andes and linking Ecuador, Peru and Bolivia.
We stopped at random to meet people, along the way, we had the opportunity to discover unusual and isolated places. I then photographed remote villages, landscapes where Man seems engulfed by the rocky walls of almost living mountains.
From these spaces crossed, all different, I brought back scattered images, fragments captured by the camera. These a priori very diverse photographs, all these moments stolen from the flight of time, nevertheless speak to us of the same world, a world in suspense where empty spaces are superimposed on the infinite. In each place, in each object, I have indeed found the same weight of things: that of silence.