François-Régis Durand

Based in Paris (France)

 Découverte de la photographie à 18 ans, je refuse de faire des études après mon bac, 20 ans en usine de nuit pour pouvoir photographier Paris le jour ! Photographe de mariage depuis mon dernier licenciement. Un oncle missionnaire sera le prétexte d'une découverte qui allait bouleverser ma vie, Madagascar. Puis est venu le grand prix « SFR jeunes talents » et tout ce qui en a découlé... Plusieurs reportages depuis,  principalement à Madagascar et en Turquie.
Je suis né a Paris le 3 juin 1961, mes grand parents d'origine « Huta » (tribu amérindienne)  ou « Indochinoise »  m'ont toujours fait comprendre que de l'autre coté du monde, c'était pas mal non plus... Enfant  j'étais toujours un peu triste, alors ma grand-mère pour me sortir de mon isolement s'est mise à m'offrir des livres de photographie... Et j'ai rêvé ! Rêvé d'être moi aussi un jour photographe, rêvé de voyager et d?aller vers les autres, ces images me parlaient d'un ailleurs, forcément meilleur...  Et je vais vous dire toutes ces promesses étaient vraies !
François-Régis Durand est membre du studio hans lucas depuis 2015, il a été coopté par Vincent Jarousseau.

seriessee all series

Vercors

Ce court extrait et tiré d'une des légendes de mes images il symbolise bien ces photographies : "Il est déjà tard, Olivier nous quitte, retourne là-haut... (...)

La RUE. (Paris - Banlieue)

Paris et sa banlieue, au jour le jour, au quotidien, dans la rue surtout, mais parfois à l'intérieure... dans ses bars, églises, chambres de bonnes. De la &quo (...)

93 de nuit.

Le 93, neuf-trois, comme ils disent ici, de nuit, quand tous les chats sont gris, et la solitude aussi. Des bar, troquets, commerçants, rue... Partout ou l'on (...)

Chez Charli

"Le Nouvel Hotel" est ouvert depuis 1930. Des représentants, personnes de l'administration en déplacements, des paysans montés à la ville régler des a (...)

Japon.

Quelques images du japon, lors d'un voyage en 2012, des images au hasard, un peu comme des cartes postales. C'était en 1968, mon grand père ingénieur maritime, (...)

Fianarantsoa

Deux années, presque trois... On aimerait que les gens soient toujours là... qu'on puisse les retrouver, que la vie, là-bas quand on y sera, reprenne comme lors (...)

Ilakaka, du saphir dans la poussière...

Ilakaka, Cité à 735 km au sud de Tananarive, à la lisière du Parc national de l'Isalo. cette burgade est située au bord de la route de Tuléar au sud-ouest de Ma (...)

Ampanihy

Je n'ai pas même su son prénom, et je ne le saurais jamais, faut dire qu'elle n'était pas trop causante la soeur ; je la croisais tous les matins au moment de s (...)

À l'est rien de nouveau. (voyage en turquie)

Voyage à travers la Turquie entre 20009 et 2010. Du côté des plateaux anatoliens, à l'est du Pays.

Une gargote perdue dans l'émisphère sud.

Une gargote, à Fianara (Madagascar), les gens du quartier viennent y manger à toutes heures... Il y a toujours quelque chose de chaud dans une marmite. les clie (...)

Madagascar, premier carnet.

Découverte de Madagascar, alors que je faisait des images pour une ONG, dès que j'avais un moment de libre, je partais à la découverte du pays. Premier volume.

Madagascar, deuxième carnet.

Découverte de Madagascar, alors que je faisait des images pour une ONG, dès que j'avais un moment de libre, je partais à la découverte du pays. deuxième volume. (...)