1 / 52
slider modesheet modefullscreen mode

 

Franck Bessière

42

→  commander un tirage papier

Depuis quarante deux ans, Chypre est divisé en deux.


D'un côté les Chypriotes Grecs, de l'autre les Chypriotes Turcs.
Un mur, comme celui de Berlin coupe la capitale de Nicosie en deux ainsi que tout le reste de l'Île.
Au milieu, l'ONU, avec ses 1000 casques bleus, maintient la paix et tente par les voix diplomatiques de réconcilier les Chypriotes.
Pendant la guerre de juillet 1974, 17 000 personnes furent tuées et plus de 200 000 Chypriotes furent déplacés, du Nord vers le Sud ou du Sud vers le Nord.
Depuis, la Turquie mène une politique colonialiste, près d'un tiers de la population du Nord d'aujourd'hui est native de la Turquie.
Côté grec, le parti d'extrême droite, ne représentant que 5 % des sièges parlementaires a largement contribué à l?échec de la dernière tentative de réunification.
Les voies de réconciliation par les politiques semblent s'éloigner au fur et à mesure que les années passent.
Le seul espoir perceptible semble être dans les mains du peuple.
Chypre est, le dernier mur de l'Europe.