+33 (0)6 15 01 16 33 (Isabelle)

+33 (0)6 22 08 73 36 (Dominique)

secher.isabelle[at]free.fr

Auteur-photographe autodidacte, Dominique Secher né en 1963 au Mans (France), vit et travaille à Paris.
Son aïeul Sénégalais et sa filiation gitane font de lui une personne empreinte de tolérance, de poésie et de folie pure. Bien qu'il ait débuté la photographie à l'âge de quinze ans, il lui aura fallu attendre vingt-cinq ans avant de se découvrir photographe.
Sa démarche photographique mêle portraits et reportages souvent en lien avec le monde qu'il l'entoure et ce désir de saisir l'humain.
Il s'intéresse aux nouvelles formes de récits (POM pour Petite Oeuvre Multimédia) avec «Mes vacances avec Bernard», ou le réalisme et la poésie se fondent, une poésie du quotidien nuancée, parfois faussement joyeuse.
Sa série a fait partie de la sélection des finalistes de la Bourse du Talent 2016 #66 Portrait.
Il réalise un travail photographique sur le mouvement cosplay (costume play) en France depuis plus de 5 ans. Les images de ses sujets «I a m a Superhero» ou encore «The Secret Life of Superheroes» nous plongent dans l'univers onirique des super-héros et, par une mise en scène décalée et ludique, il nous invite à nous projeter dans notre propre quotidien et à en rire...
Un coup de coeur pour l'art du cirque l'a mené à pénétrer le milieu circassien, jusqu'à lever un coin des lourdes tentures de la piste. Il saisit l'artiste dans sa condition intime, sa part d'ombre. L'attente est une expérience universelle. Le temps n'est pas le même pour tous, comme nous le révèle sa série «Circus Heroes / Backstage». Ses images reflètent toute l'humilité de ces hommes et de ces femmes dans l'attente d'émouvoir.
Son parcours lui a fait connaître plusieurs communautés Roms qui ont trouvé refuge en périphérie de la capitale.
On retrouve ses photographies de la série «4, Passage Dupont», un campement rom de Saint-Denis, dans le film long métrage, documentaire de Ioanis Nuguet « Spartacus & Cassandra » sélectionné à l'Acid / Festival de Cannes 2014. Festival international du film documentaire et du film d'animation de Leipzig / Prix FIPRESCI. L'histoire de deux enfants roms recueillis dans le chapiteau-squat de Camille...
Dominique Secher a été récompensé et présenté lors d'expositions notamment avec sa série «Bokassa, la chute d'un tyran» au festival de la jeune photographie européenne Circulation(s) (2013) Paris, et dans le cadre du Festival Voies Off 2012 à Arles - Sélection « Nouveaux Regards » avec la série hippisme, « Forçats de la course, Héros de la piste ». La série «Romanès» fut exposée au festival Transphotographiques de Lille (Edition 2009).
Dominique Secher est membre du studio Hans Lucas depuis juillet 2016, il a été coopté par François-Régis Durand
Portrait de Mona Perron.

Dominique Secher

Based in Paris (France)

portfoliosee archive

Jour noir sur les Champs-Elysées

Manifestation des Gilets Jaunes, Acte XVIII, Paris, 16 mars 2019

La petite école Raj'Ganawak

La petite école du RajGanawak est un projet qui vise à accompagner la scolarisation et l?intégration sociale des enfants* non scolarisés et en grande précarité  (...)

I am a Superhero

Circus Heroes

L'attente est une expérience universelle. Entrer en jeu à ce moment précis exige le respect d'une rythmique que chacun aborde de manière différente. Le temps n' (...)

The Secret Life of Superheroes

Depuis les années 2000, l'Europe s'intéresse activement au phénomène cosplay qui a une dimension théâtrale, particulièrement en France, en Italie et en Allemagn (...)

Toiles dans la nuit

Bokassa, la chute d'un tyran

Atmosphère veloutée, lumière caressante, couleurs mordorées, la série photographique « Bokassa, la chute d'un tyran » de Dominique Secher, prise dans la dernièr (...)

Paris, la nuit, sous la neige

Chutes de neige sur Paris, 6 février 2018. Quartier 17ème et périphérie.

Coucher de soleil à Paris

Vue de Paris de la Seine à Montmartre