1 / 49
slider modesheet modefullscreen mode

 

David Rochas

Trumpetown

Trumpetown

→  commander un tirage papier
EN | FR

Et si vous ne connaissiez même pas le festival le plus déjanté, le plus politiquement incorrect et en même temps l'un des plus 
authentiques au monde?

Au coeur de la Serbie, un village paisible au coeur des montagnes devient, le temps d'un long weekend, la capitale mondiale de la trompette.
Jusqu'à 300.000 visiteurs viennent chaque année, et ce depuis 1961, au festival de Guca s'enivrer de bière au son des cuivres des balkans.  

Familles, bande d'amis, danseurs traditionnels, musiciens, restaurateurs, religieux, ultra-nationalistes, montreurs d'animaux, stands para-militaires, prostituées et une poignée de touristes se partagent les rues dans un désordre heureux.

Mais toute cette fête cache une vraie compétition: tous les ans, la trompette d'or est remise à un artiste. Ici la trompette est reine et la tension est grande pour en devenir le roi.

Selon la légende, Miles Davis aurait même déclaré lors d'une visite: « Je ne savais pas qu'on pouvait jouer la trompette de cette façon ».

If you did not even know the wildest festival, the most politically incorrect and at the same time one of the most authentic in the world?

In the heart of Serbia, a peaceful village in the heart of the mountains becomes, for a long weekend, the world capital of the trumpet. Up to 300,000 visitors come every year, since 1961, to the festival of Gu?a intoxicating beer with the sound of brass balkans.

Families, friends, traditional dancers, musicians, restaurateurs, religious, ultra-nationalists, animal showmen, para-military stands, prostitutes and a handful of tourists share the streets in a happy mess.

But all this feast hides a real competition: every year, the golden trumpet is given to an artist. Here the trumpet is queen and the tension is great to become its king.

According to legend, Miles Davis even said during a visit: "I did not know that we could play the trumpet this way".