1 / 60
slider modesheet modefullscreen mode

 

Denis Meyer

Chemin de Saint-Jacques de Compostelle : la "Via Podiensis" entre Le Puy-en-Velay et Conques.

→  commander un tirage papier
EN | FR

1998-2018 : L'inscription des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco a 20 ans.
Le 2 décembre 1998, l'Unesco inscrit le bien culturel en série "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France" sur la Liste du patrimoine mondial, lui reconnaissant ainsi une valeur universelle exceptionnelle.
Cette inscription est matérialisée par une sélection de 71 monuments et 7 sections de sentier, répartis sur le territoire. Elle illustre le paysage médiéval, essentiellement à travers la dévotion à Saint Jacques et à d'autres saints, l'hospitalité et les solutions de franchissement d'obstacles.
Des personnes d'horizons divers, croyantes ou non, esthètes de l'art roman, individus en quête de soi, de dépassement ou de communion avec d'autres, jeunes et moins jeunes..., partagent la même aventure, par delà les barrières sociales.
L'itinérance répond souvent à un besoin de nature, la marche permet de se ressourcer, de se déconnecter d'un rythme de vie urbain souvent jugé stressant et trop éloigné des aspirations contemporaines de santé, sérénité, bien-être.
Les marcheurs cheminent ainsi pour échapper aux artifices de la vie moderne et du consumérisme mais aussi avec un fort désir de rencontres. Ils tissent de leurs pas les fils invisibles qui relient les hauts-lieux de l'art sacré médiéval aux modestes églises des campagnes.
les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle véhiculent des valeurs de solidarité, de fraternité. Ils constituent des lieux d'apprentissage et offrent une expérience de rencontres et de ressourcement à vivre aujourd'hui.

1998-2018 : The inscription of the Chemins de Saint-Jacques de Compostelle in France on UNESCO's World Heritage List is 20 years old.
On 2 December 1998, UNESCO inscribed the serial cultural property "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France" on the World Heritage List, thus recognizing its outstanding universal value.
This inscription is materialized by a selection of 71 monuments and 7 sections of path, distributed on the territory. It illustrates the medieval landscape, mainly through devotion to Santiago and other saints, hospitality and solutions to overcome obstacles.
People from diverse backgrounds, believers or not, aesthetes of Romanesque art, individuals in search of themselves, of surpassing themselves or of communion with others, young and not so young..., share the same adventure, across social barriers.
Homelessness often responds to a need for nature, walking allows you to recharge your batteries, to disconnect from a rhythm of urban life often considered stressful and too far from contemporary aspirations for health, serenity and well-being.
The walkers thus walk to escape the artifices of modern life and consumerism but also with a strong desire for encounters. They weave with their steps the invisible threads that connect the high places of medieval sacred art to the modest churches of the countryside.
the roads to Santiago de Compostela convey the values of solidarity and fraternity. They are places of learning and offer an experience of encounters and renewal to live today.