1 / 9
slider modesheet modefullscreen mode

 

Dragan Lekic

Roman vendeur de stylos

→  commander un tirage papier

Roman âgé de 17 ans et demie vient de terminer ses études dans une école secondaire en internat. Quand il rentre tous les week-ends, il aide sa mère en s'occupant du petit commerce et plus concrètement vend des stylos et des médaillons religieux (2€) au centre de la ville; près de la place de la République ou devant le cinéma Moskva dans la rue Abovian.
À l'école les matières qu'il aime bien: l'arménien, les mathématiques. «N'aime pas son école car des méthodes répressives y sont appliquées, on y bat souvent les enfants». Son rêve est d'avoir une vie aisée, mais continuer à travailler. Romane a du caractère, de la fierté (surtout quand on lui donne de l'argent sans lui prendre les stylos ou le médaillon qu'il vend), «je ne suis pas un mendiant moi ! je travaille pour aider ma mère».Romane aime jouer aux jeux vidéo et a la games boy, il aimerait en avoir beaucoup, mais c'est trop cher, ainsi qu'au «nardi»; jeu traditionnel oriental, aux dames, apprend aussi actuellement à conduire un vélo, aime aussi regarder la télé. Quand il avait encore ses études à l'école, Romane travaillait que les week-ends, en semaine il était dans un internat, en général il commence vers 17h00 et fini vers 22h00.Il y en a qui sont là jusqu'à 3h00 du matin en vous suivant et en vous réclamant quelques drams (monnaie du pays). Romane arrive à gagner de 10 à 15 euros en 5/6 heures, cet argent, il le remet à sa maman.
 Sa soeur Sona Dallaquian 16 ans (le 7 juin est la date de son anniversaire) a fait ses études dans une école secondaire normale, veut apprendre le métier de coiffeuse ainsi que des langues étrangères. Son rêve est d'avoir son téléphone portable et une voiture chic.
 Sa maman, Mariné Baghdassarian âgée de 37 ans. Divorcée à 21 ans lorsque les enfants étaient petits. Leur père ne s'intéresse pas à eux, ils n'ont aucun contact avec lui. La maman fait son possible afin que ses deux enfants puissent avoir une bonne éducation et fait attention à leurs fréquentations. Ses rêves sont tout simples et toujours liés à ses enfants. Elle veut bien marier sa fille et qu'elle ait une vie heureuse et pour Romane qu'il puisse travailler et avoir une vie intéressante et joyeuse. Elle voudrait réorganiser sa vie personnelle mais la contrainte sociale et les traditions et stéréotypes enracinés en Arménie ne le lui permettent pas. Elle a mal vécu son divorce, cela se fait sentir quand elle parle de sa vie personnelle.
Le meilleur ami de Romane s'appelle Hayk Mouradian. Il est âgé de 12 ans. Hayk vit avec sa mère et son frère aîné. Il accompagne souvent Romane pendant ses sorties mais lui, il ne travaille pas. C'est le voisin le plus proche de la famille.