1 / 98
slider modesheet modefullscreen mode

 

Camille Michel

Stories from the Sea

→  commander un tirage papier

Côte Ouest du Groenland 2016


En juin dernier, j'ai quitté Paris pour devenir moussaillon. J'ai embarqué sur un petit navire d'expédition entre le Quebec, Terre-Neuve-et-Labrador, le Nunavut et le Groenland. Le voyage a commencé à Rivière-au-Renard, en Gaspésie, «le bout des terres». Puis nous avons jeté l'ancre dans de nombreux endroits accessibles, pour la plupart, qu'en bateau ou en hélicoptère. La nature y est encore omniprésente. Pendant 4 mois nous avons navigué à la rencontre des îles et des populations. Je présente ici la deuxième partie du voyage réalisée au Groenland. 

Kalaallit Nunaat «Le pays des Groenlandais» est une immense île peuplée de 57 000 habitants, recouverte à 90% en son centre par une calotte glaciaire. Le Groenland est connu pour ses étendues sauvages, ses icebergs, ses traditions et sa richesse culturelle. Tout cela est vrai mais, contrairement aux idées reçues, la société groenlandaise s'est transformée et modernisée ces dernières décennies, s'ouvrant au mode de vie occidental et à ses problèmes.

Tout au long de la côte Ouest du Groenland, modernité et tradition coexistent dans des paysages très différents. Au sud et dans les grandes villes, la vie est plus moderne. Les HLM y fleurissent, comme les supermarchés et les touristes. Dans les villages au Nord et dans les communautés isolées, le mode de vie est plus traditionnel. La pêche et la chasse sont essentielles à la subsistance des habitants.

Le Groenland a obtenu son autonomie politique vis-à-vis du Danemark en 1979 et marche doucement vers l'indépendance économique. Le pays des glaces subit actuellement les effets du changement climatique. La fonte des glaces pose de nouvelles questions territoriales, environnementales, économiques et politiques. La question de l'indépendance est aujourd'hui liée à celle de l'exploitation.

Série réalisée, entre juin et octobre 2016, dans le cadre de la résidence d'artiste le Bateau Givre effectuée sur Le Manguier