Twitter Instagram Facebook Vimeo RSS
Recherche avancée  
account
 
 
Forgot your password ?

Charles-Henri Paysan / Photography

Vestiges du Bokor  /  Texte / Planche / Slide

Commander un tirage

Province de Kampot, Cambodge - Le plateau du Bokor, perché à 1000m d'altitude, fut aménagé comme station climatique dans les années 1920 par les Français. Ce projet mégalo permit aux colons puis à la haute société khmère de venir y séjourner pour profiter de la fraîcheur de l'air et vivre pleinement à l'occidentale.

Presque 900 forçats perdirent la vie pendant la construction de la route, en 1920, qui permit de facilité l'accès à travers la montagne. De nombreux édifices comme l'impressionnant Bokor Palace Hotel faisant face au précipice, l'église catholique couleur ocre ou le château d'eau à l'architecture futuriste ont été construit au fil des années, créant un site unique et mystérieux.

Un site qui fut le théâtre de différents conflits au cours de l'histoire. Dans un premier temps, les Khmers Issarak ("Khmers libres") incendièrent les bâtiments à la fin des années 1940 lors de l'indépendance du pays, puis les Khmers Rouges l'occupèrent ainsi que les soldats vietnamiens pendant le régime de Pol Pot.

Surplombant sa montagne luxuriante, le Bokor traverse le temps en tutoyant les nuages depuis près d'un siècle. Aujourd'hui, ce lieu surréaliste et onirique est devenu un témoin silencieux de l'histoire du Cambodge.