1 / 21
slider (21)contact planche (27)fullscreen (21)

 

Christoph DE BARRY

Coronavirus - Les oubliés de la "guerre"

Coronavirus - The forgotten ones of the "war".

→  commander un tirage papier
EN | FR

À Strasbourg comme ailleurs, le confinement a conduit de nombreuses associations caritatives et institutions à réduire, voire même à supprimer leurs services aux plus démunis. Certaines réouvrent progressivement avec des mesures de protection. D'autres prennent des risques pour ne pas abandonner les SDF. Ces derniers vivent un sentiment d'abandon, dans une ville désertée, où ils ne peuvent plus faire la manche, ont du mal à accéder à l'eau, où les sanitaires sont fermés, où les distributions alimentaires ont diminué considérablement...

In Strasbourg, as elsewhere, containment has led many charities and institutions to reduce or even abolish their services to the most deprived. Some are gradually reopening with protective measures. Others are taking risks so as not to abandon the homeless. The latter experience a feeling of abandonment, in a deserted city, where they can no longer beg, have difficulty accessing water, where the sanitary facilities are closed, where food distributions have decreased considerably...