1 / 44
slider modesheet modefullscreen mode

 

Caroline Cutaia

OR NOIR, CARTON ROUGE

→  commander un tirage papier

CARTON ROUGE

En 2004 l'équipe de foot d'Istres joue en ligue 1.
Le 9 avril 2005, la cité fosséenne inaugure le stade Parsemain, qui longe de la N569 de Fos-sur-mer.
Fos-sur-mer est l'une des villes les plus ventues de France.
Dans ce stade, la majorité des matchs programmés sont annulés, et pour cause, ce stade est exposé à des vents violents amenant parfois le ballon à marquer contre son propre camp.
Aujourd'hui, le club d'Istres est redevenu une petite équipe, le stade est gardé par Monsieur Blaise, qui repense avec nostalgie à "la belle époque". De cette belle époque, il ne reste que les vestiges d'une gloire trop brève, une salle des fêtes abandonnée, des rideaux décolorés par le soleil, des fresques, des camions à pizza délaissés sur les parkings d'innombrables petits stades...


OR NOIR

Á cause de ce vent précisément, l'un des plus gros complexes industriels d'Europe a été bâti à Fos-sur-mer dans les années 70. Une entreprise à dimension inhumaine que la crise économique de 1985 a ramenée à de plus juste proportion.
Fos-sur-mer semble faire le deuil de ses ambitions, rien ne semble à la bonne échelle, comme on nage dans un maillot trop grand?.
Et sur les plages, c'est dans un décor post apocalyptique qu'on vient se rafraichir. Car ici, le mistral semble avoir élu domicile pour nous aider à supporter l'écrasante chaleur, amenant au loin l'épaisse fumée noire que crachent sans interruptions les hautes cheminées du plateau.