+33 (0)6 22 48 56 07

+33 (0)7 66 33 37 11

neri.andrea[at]gmail.com

bio en

Andrea Savorani Neri (née en 1976), photographe, JRI et journaliste italien basé à Paris. Je suis diplômée en littérature moderne à l'Université de Bologne. Après une période de recherche en Espagne, en France et en Russie, je me suis installé à Paris, où j'ai enseigné à l'Université Paris III, Sorbonne Nouvelle.

Dans le cadre d'un Master 2 financé par l'Union européenne, j'ai commencé à travailler comme journaliste professionnel. Depuis 2005, je travaille par des chaines de télévision internationaux, des agences de presse et la presse écrite en tant que photographe, jri et journaliste (euronews, BBC, Sky tg24, Nur Photo, Ruptly TV, Apcom, L'Espresso, Avvenire, AskaNews, RT, CGTN).

J'ai collaboré avec différents maisons d'édition et studios photographiques. Je me suis formé comme photographe en suivant les cours de Guido Guidi à l'Université IUAV de Venise et j'ai approfondi mon exploration de la photographie documentaire grâce aux ateliers tenus par les photographes Cuny Janssen, Gerry Johansson et Peter Fraser. Mes photographies ont été publiées par Der Spiegel, Paris Match, Forbes, Télérama, Huffington Post, L'OBS, Le Point, Les Echos et d'autres journaux dans le monde entier.

Ma recherche photographique personnelle, à l'appuis d'une camera grand format 4x5 inch, s'est concentrée ces derniers années surtout sur la relation entre le paysage et les phénomènes sociaux et politiques: le traitement et l'état des territoires des sites nucléaires en Italie est le sujet qui plus a absorbé mes énergies.

Portrait réalisé par © Guido Guidi

Andrea Savorani Neri (born 1976), photographer, videographer and Italian journalist based in Paris. I have a degree in modern literature from the University of Bologna. After a period of research in Spain, France and Russia, I moved to Paris, where I taught at the University of Paris III, Sorbonne Nouvelle.

As part of a Master 2 funded by the European Union, I started working as a professional journalist. Since 2005, I have been working for international television channels, news agencies and the newspapers as a photographer and journalist (euronews, BBC, Sky tg24, Nur Photo, Ruptly TV, Apcom, L'Espresso, Avvenire, AskaNews, RT).

I have collaborated with various publishing houses and photographic studios. I trained as a photographer by taking Guido Guidi's courses at the IUAV University of Venice and deepened my exploration of documentary photography through workshops held by photographers Cuny Janssen, Gerry Johansson and Peter Fraser. My photographs have been published by Der Spiegel, Paris Match, Forbes, Télérama, Huffington Post, L'OBS, Le Point, Les Echos and other newspapers around the world.

My personal photographic research, using a large format 4x5 inch camera, has focused in recent years mainly on the relationship between landscape and social and political phenomena: the treatment and state of the territories of nuclear sites in Italy is the subject that has absorbed my energies.

Portrait made by © Guido Guidi

Andrea Savorani Neri

Based in PARIS (France)

portfoliorsssee archive

À Bologne, en Italie, le test du coronavirus plus rapide

Comme en Corée du Sud et en Australie, le test est effectué rapidement et en toute sécurité à Bologne en voiture.

Lo stesso. Êtes-vous italien o francese?

Chacune des personnes représentées dans cette série, démarrée en 2012 et qui se poursuit toujours, a des liens plus ou moins profonds entre deux pays voisins, l (...)

En Sicile, la maison des reves pour 1 euro

Un village qui s'est progressivement dépeuplé depuis le tremblement de terre de 1968, un patrimoine architectural qui risque de tomber en ruine. Et le défi nova (...)

Ventotene, Santo Stefano: le rêve européen et le Alcatraz itali…

Ventotene, l'ile natale de l'idée d'une Europe unie. Santo Stefano et le destin incertain de l'Alcatraz italien.

Toutes les saisons de la Romagne

Balade photographique dans une terre de souvenirs.

Saluggia. En territoire nucléaire

La radioactivité est une métaphore parfaite de la manière dont nous pouvons regarder les lieux que nous habitons. Elle existe d'une manière qui échappe à l'obse (...)

Au château de L'Enfant Sauvage

L'histoire d'un château, l'histoire d'un homme, l'histoire du cinéma français. Ces trois destins se rencontrent et s'unissent dans un même chemin, entre les mur (...)

Paris 01/05. Dancing in the gas

Rouge, jaune, noir. La journée des travailleurs du 1er mai a réuni à Paris au moins 40.000 personnes.

Baie de Somme. Début timide d'une saison touristique incertaine

La Baie de Somme, en Hauts-de-France, a toujours été une destination touristique privilégiée, notamment en provenance de Paris: à seulement 200 kilomètres de la (...)

Si les élèves ne vont pas à l'école, l'école va aux élèves

Giulia Zaffagnini, une jeune enseignante qui s'occupe de quelques collégiens étrangers dans un institut à Faenza, en Émilie-Romagne, en Italie, face au confinem (...)

Rimini et Riviera Romagnola: préparatifs pour la réouverture po…

Rimini et la Riviera Romagnola sont la plus importante industrie du tourisme en Italie. Les gestionnaires des plages, des bars, des lidos et des hôtels travaill (...)

La culture ne s'arrête pas: les artistes italiens combattent le…

Faenza est une petite ville d'Émilie-Romagne, en Italie, connue dans le monde entier pour la tradition de la céramique qui porte son nom: la faïence. La vitalit (...)