1 / 24
slider modesheet modefullscreen mode

 

Aude Osnowycz

Ukraine, une jeunesse entre guerre et paix // A youth bewteen war and peace

→  commander un tirage papier
EN | FR

Depuis plus de trois ans l'Ukraine est en proie à un conflit sans fin entre les territoires du Donbass et le gouvernement de Kiev. Malgré les accords de cesser le feu, la guerre continue et s'enlise transformant en profondeur l'ensemble de la société ukrainienne et en premier lieu la jeunesse.

Loin des reportages de guerre, cette série photographique, tente de dresser le portrait d'une génération perdue entre guerre et paix.

A l'est, dans la république autoproclamée de Donetsk, la société est minée par la propagande de russe, Poutine est porté aux nues, on y acclame les républiques indépendantistes d'Ossétie du sud, d'Abkhazie ou de Transnistrie et les jeunes se ruent vers les  « military games », des jeux de guerre grandeur nature organisés chaque dimanche par le ministère de la défense .

A l'ouest, les fantômes du passé ressurgissent, un passé nationaliste aux héros parfois sulfureux, à l'image de Bandera qui pactisa autrefois avec l'Allemagne nazie.
Les écoles militaires ne désemplissent plus et enfants sont envoyés par centaines dans des camps de jeunesse patriotiques ou paramilitaires. On y réinvente l'histoire, chantant la main sur le coeur de vieux chants nationalistes mais surtout on y apprend à se battre, à manier la kalachnikov et à détester l'influence russe sous toutes ses formes.

Pourtant des deux côtés de la ligne de front, les jeunes ukrainiens rêvent tout simplement de retrouver une vie normale à l'instar de ces jeunes filles profitant des joies d'un été aux bord de la rivière Kalmius à Donetsk, des ces danseuses de l'Opéra de Donetsk qui tentent malgré tout de vivre leur passion ou encore de ces jeunes « underground » riant aux éclats durant une soirée organisée sur un pont désaffecté de Kiev et ces jeunes villageois qui célèbrent avec faste la fête fantasque de Malenka.

De Donetsk à Kiev en passant par Cherkassy et Krasnoilsk, ce projet photographique met donc en avant une autre facette du conflit en Ukraine à travers le quotidien complexe d'une jeunesse dont le futur reste incertain.
//    
The project "an ukrainian youth" is a trip through the country, from the east, Donetsk, to the capital, Kiev and down to Cherkassy  seeking to capture the daily life of a youth lost between war and peace.
While self proclamed Donetsk People Republic strenghens ties with Russia and the other unrecognized Republics of South Ossetia, Abkhazia or Transnistria, the rest of Ukraine restores the ghosts of nationalism.
Almost three years after the revolution and the beginning of the ukrainian conflict, on each part of the front line, Ukrainian youth are disoriented.
The development of military youth occurs in a gradual process.
On both sides, young people attend military camps where they learn how to fight. In Kiev the teenagers play patriotic songs while learning how to handle a gun. Whereas in Donetsk, young boys and girls participate in military games imitating "war in Syria".
But everywhere, life is going on and young ukrainians just try to hold on their youth by enjoying simple happiness of summer and their underground culture.
In contrast to war reporting, the series "Ukrainian Summer" attempts to show another side of the ukrainian conflict through the eyes of their youth.



 

blablabl