1 / 27
slider (27)contact planche (27)fullscreen (27)

 

Antoine Mermet

Le monde de la restauration est furieux

The catering world is furious

→  commander un tirage papier
EN | FR

Mardi 24 novembre à l'appel de l'UMIH, Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie, du Doubs, des patrons et salariés du secteur de la restauration ont manifesté. 
Ils aimeraient voir leurs entreprises rouvrir très rapidement et ainsi profiter de la période festive de fin d'année pour atténuer le choc de ce deuxième confinement. Le service traiteur en vente à emporter, mis en place par certains, permet difficilement de faire tourner leurs boutiques. Quant aux aides promises par le gouvernement, la procédure de demande est complexe et les sommes versées aux petites entreprises sont insuffisantes selon Philippe Feuvrier, président de L'UMIH du Doubs et restaurateur dans le Haut-Doubs.
La peur de devoir fermer le rideau et bien là et les annonces, faites le soir même de la manifestions par le président Macron ne vont dans le sens d'une réouverture rapide. 

 

On Tuesday 24th November, at the call of the UMIH, Union of the catering industrie, employers and employees of the catering sector demonstrated. 
They would like to see their companies reopen very quickly and thus take advantage of the festive period at the end of the year to alleviate the shock of this second confinement. The take-away catering service, set up by some, makes it difficult to keep their shops running. As for the aid promised by the government, the application procedure is complex and the sums paid to small businesses are insufficient according to Philippe Feuvrier, president of the UMIH du Doubs and restaurateur in the Haut-Doubs.
The fear of having to close the curtain and well there and the announcements, made the same evening of the demonstration by President Macron, do not go in the direction of a rapid reopening.