1 / 15
slider (15)contact planche (15)fullscreen (15)

 

Anthony Linger

Projet de loi relative à la sécurité globale

Global Security Bill

→  commander un tirage papier
EN | FR

Il sera bientôt interdit de diffuser des images ou des vidéos des forces de l'ordre si leur visage n'est pas flouté. C'est l'une des mesures d'une nouvelle loi de sécurité en cours d'examen au Parlement.
Gérald Darmanin Ministre de l'Intérieur s'y était engagé. La majorité présidentielle le fait. Dans le cadre de la proposition de loi relative à la sécurité globale, le floutage du visage des forces de l'ordre deviendra nécessaire pour les montrer dans l'exercice de leurs fonctions. Dans le cas contraire, la personne à l'origine de cette diffusion ou y participant (par exemple, un retweet) pourra faire l'objet d'une condamnation.

It will soon be forbidden to broadcast images or videos of law enforcement officers if their faces are not blurred. This is one of the measures in a new security law currently under discussion in parliament.
Gérald Darmanin, Minister of the Interior, had committed himself to this. The presidential majority does so. In the framework of the proposed law on global security, blurring the face of the forces of law and order will become necessary to show them in the performance of their duties. Otherwise, the person causing or participating in such blurring (e.g. a retweet) could be convicted.