1 / 33
slider (33)contact planche (33)fullscreen (33)

 

Arnaud Finistre

Dadaab refugee camp

→  commander un tirage papier

En 2011, dans la corne est de l'Afrique, la sécheresse, la famine et la guerre précipitent des dizaines de milliers de somaliens sur les routes.
Au terme d'un long périple souvent dangereux ceux qui ont choisi l'exode pour survivrent arrivent exténués à Dadaab au Kenya où les ONG vont pouvoir leur venir en aide.
Situé dans une zone désertique où il ne pleut jamais ce camp rassemble près de 500000 personnes. C'est alors le plus grand camp de réfugiés du monde. Ouvert depuis près de 30 ans, le camp a vu naître des jeunes gens qui ne l'ont jamais quitté. Le gouvernement kenyan refuse aux somaliens le droit de travailler et de circuler sur le territoire. Dadaab, oasis de liberté en plein désert se transforme alors prison à ciel ouvert.