1 / 33
slider (33)contact planche (35)fullscreen (33)

 

Arnaud Finistre

Puits de pétrole en feu - Irak

→  commander un tirage papier

Dans leur fuite en août 2016, les hommes de Daesh ont incendié plus de vingt puits de pétrole dans la région d'Al Qayyarah, ville du Nord de l'Irak située à 70 km au sud de Mossoul. Depuis leur retraite forcée, de hautes colonnes de fumée noire et toxique s'élancent vers le ciel, assombrissant l'horizon.
Visibles à plus de 30 km à la ronde, elles ont pour but de faciliter le repli des djihadistes en gênant les frappes aériennes de la coalition et la progression des troupes irakiennes au sol. Chaque jour depuis des mois, pompiers irakiens et ingénieurs pétroliers sont à pied d'oeuvre pour tenter de mettre un terme à cette catastrophe écologique mais leurs moyens sont limités.
Venir à bout des flammes est une tâche à la fois complexe et périlleuse qui demande beaucoup de patience. Il faut d'abord sécuriser le site en procédant au déminage puis éviter la propagation du feu en recouvrant la zone avec du sable avant de pouvoir injecter de l'eau sous pression dans le pipeline. Cette opération peut prendre jusqu'à plusieurs semaines.