1 / 14
slider mode (14)sheet mode (14)fullscreen mode (14)

 

Axelle de russé

La guerre intérieure_Part 1

→  commander un tirage papier

Travail photographique sur les violences sexuelles faites aux femmes dans l'armée française
L'armée française est la plus féminisée d'Europe, avec 15 % de femmes dans ses rangs. Un chiffre qui pourrait faire rêver. Mais celles qui ont osé s'introduire dans le monde clos et viril des militaires payent souvent le prix fort, endurant en silence brimades, harcèlement, agressions, viols...
Dans une institution où toute voix dissonante peine à se faire entendre, elles sont devenues les moutons noirs de leur unité, et ont été confrontées à un mur de silence et d'injustices. Bien souvent, au terme de longs arrêts maladie, elles ont fini par être déclarées inaptes au service et ont quitté l'armée par la petite porte. C'est la double peine.
Qui sont-elles ? Quels étaient leurs espoirs en s'engageant dans l'armée ? Comment ont-elles vécu cette désillusion ? Comment reconstruisent-elles leur vie ? C'est à ces questions que l'exposition « La guerre intérieure » cherche à répondre, à travers les parcours d'une dizaine de femmes, qui témoignent avec courage et à visage découvert.