1 / 19
slider mode — sheet mode — fullscreen mode

Amandine Besacier

Tales of blue yesterday

→  commander un tirage papier

Amandine Besancier est passionnĂ©e par la culture et l'esthĂ©tisme amĂ©ricain post seconde guerre mondiale : un endroit oĂą la vie paraĂ®t simple, gĂ©nĂ©reuse, presque parfaite et qui amène Ă  penser que rien d'aussi bon ne peut ĂŞtre rĂ©el. C'est dans le travail d'Alfred Hitchcock, Gregory Crewdson ou encore Edward Hopper, dĂ©couverts pendant son adolescence, qu'elle puise son inspiration pour dĂ©velopper sa propre pratique de la photographie.
Elle imagine des histoires de femmes et de filles dans ce monde disparu, hĂ©roĂŻnes de leur propre vie faussement banale. Chacune de ses images propose une scène de vie fictive oĂą chaque dĂ©tail est minutieusement choisi, fruit d'un long travail de stylisme et de repĂ©rage. 
Les hĂ©roĂŻnes sont des archĂ©types anonymes - la mère, l'Ă©pouse, la pom-pom girl. Amandine Besacier les reprĂ©sente en suspens, dans une certaine expectative, sans jamais montrer ce qui les attend. Un sentiment fugitif et rĂ©current se dĂ©gage de ses images, un moment oĂą entre deux respirations, entre deux battements de cils, on perd pied. On se retrouve en dĂ©calage avec le monde qui nous entoure.
Avant de se libĂ©rer il faut ĂŞtre conscient que les choses ne sont pas comme elles devraient ĂŞtre. C'est ce moment de doute intense oĂą tout flotte autours du personnage. Un moment de solitude mĂŞlĂ© de mĂ©lancolie oĂą le confort du passĂ© n'est plus assurĂ© et oĂą une fin heureuse n'est pas garantie. »